Historique

1996 à 2004 : De la vache folle aux circuits courts

En 1996, la première crise de « la vache folle » incite le GEG à aller plus loin dans l’identification de sa production. C’est ainsi qu’est créée « la Signature des Eleveurs de Girondins », marque aussitôt déposée à l’INPI, permettant de garantir l’origine de terroir et de proximité de la viande de bœuf des Éleveurs Girondins.

8 novembre 1997 au Bon Goût d’ Aquitaine, lancement de la viande de Bœuf sous « Signature des Eleveurs Girondins »

8 novembre 1997 au Bon Goût d’Aquitaine, lancement de la viande de Bœuf sous « Signature des Eleveurs Girondins »
Voir la photothèqueVoir la revue de presse

En 1999, le GEG, conscient de la niche commerciale que représente ses produits, fait un pas supplémentaire dans l’aval de la filière en créant une section cheville lui permettant d’abattre et de distribuer lui-même sa production. C’est la naissance d’une des toutes premières filières courtes de distribution…

C’est en juin 2002 que Le Bœuf « sous Signature Gironde » devient marque certifiée et obtient ainsi la reconnaissance des signes officiels de qualité.

12 juillet 2002, Georges SUPIOT-Philippe NOMPEIX « C’est l’aboutissement d’une démarche collective fédérant les trois races bovines du département… »

12 juillet 2002, Georges SUPIOT-Philippe NOMPEIX « C’est l’aboutissement d’une démarche collective fédérant les trois races bovines du département… »

En février 2003, après un important travail de structuration de sa filière , l’Agneau de Pauillac obtient enfin le label Rouge et devient le 5 avril 2004 la première Indication Géographique Protégée (IGP) d’Aquitaine en matière de viande ovine.

5 avril 2004, Claude DUBEDAT « C’est la sauvegarde d’un produit phare du patrimoine gastronomique Girondin… »

5 avril 2004, Claude DUBEDAT « C’est la sauvegarde d’un produit phare du patrimoine gastronomique Girondin… »

Enfin 2002 marquera pour le GEG le début d’une ère nouvelle avec son implication dans la distribution de détail. C’est l’ouverture du premier point de vente directe, la Boucherie de l’Entre Deux Mers à Daignac,

évrier 2002 Ouverture de la 1ère boucherie des Eleveurs Girondins « la Boucherie de l’Entre Deux Mers à Daignac »

février 2002 Ouverture de la 1ère boucherie des Eleveurs Girondins « la Boucherie de l’Entre Deux Mers à Daignac »

suivi en 2003 de la Boucherie du Médoc à Lesparre et en 2004 de la Boucherie du Sud Gironde à Toulenne.

Février 2002 Ouverture de la 1ère boucherie des Eleveurs Girondins « la Boucherie de l’Entre Deux Mers à Daignac »

mars 2004, Ouverture du 3ème point de vente des Eleveurs Girondins « la Boucherie du Sud Gironde à Toulenne »