Historique

1983 à 1994 : De la naissance à la reconnaissance

C’est à l’initiative des éleveurs de bovins du département de la Gironde que le Groupement des Eleveurs Girondins (GEG) a vu le jour, en 1983, sous forme de Syndicat professionnel Agricole. Son objectif principal :    « Organiser la mise en marché de la production des exploitations de ses adhérents et peser ainsi sur les négociations commerciales… » Le GEG installe son siège au lieu-dit « Lillet » sur la commune de la Réole. Trois emplois sont créés…

Le centre d'allotement de Lilet en 1984

Le centre d’allotement de Lilet en 1984

1985, le GEG est reconnu par le Ministère de l’agriculture en qualité d’Organisation de Producteurs pour les Bovins. Cette reconnaissance obtenue de haute lutte officialise l’existence du groupement et l’engage sur la voie du développement.

Le GEG reconnu par les siens Janvier 1985

Le GEG reconnu par les siens – Pierre PETIT en janvier 1985 « nous devons encore lutter pour défendre la cause de l’élevage. »

25 juin 1985, décès du Président fondateur Pierre PETIT.

Juillet 1985, élection de Georges SUPIOT à la présidence du GEG.

Deux ans plus tard, en 1987, le GEG adopte la forme juridique de Coopérative lui permettant d’aller plus loin dans la valorisation commerciale de sa production.

1988, le dépôt de bilan d’un important client laisse au GEG un impayé de 350 KF (53 K€ environ… un montant trop important pour l’époque), qui remet en cause la pérennité de la Coopérative. Un appel à capital social auprès des adhérents, un soutien sans conditions du Conseil Général obligeant l’Office des Viandes (OFIVAL) à abonder et la Caisse de Crédit Agricole à octroyer un prêt à taux zéro sortent le GEG de ce mauvais pas…Une épreuve dont le GEG sortira grandi et définitivement lancé…

Georges SUPIOT le 22 mars 1989 « Un appel à capital social, non pour boucher un trou, mais pour bâtir l’avenir… »

Georges SUPIOT le 22 mars 1989 « Un appel à capital social, non pour boucher un trou, mais pour bâtir l’avenir… »

En 1991, le GEG construit son nouveau siège (bureau et centre d’allotement) sur la commune de Gironde sur Dropt. Un projet soutenu par le Syndicat de Pays du Réolais.

Inauguration du centre d’allotement de Gironde sur Dropt par Philippe MADRELLE le 20 septembre 1991

Inauguration du centre d’allotement de Gironde sur Dropt par Philippe MADRELLE le 20 septembre 1991

L’année suivante, en 1992, le GEG ouvre une Antenne sur le Nord Gironde à Saint Aubin de Blaye. L’investissement est soutenu par le Syndicat de Pays des hauts de Gironde.

Inauguration de l’Antenne des hauts de Gironde par Alain RENARD et Claude BROY le 25 octobre 1992

Inauguration de l’Antenne des hauts de Gironde par Alain RENARD et Claude BROY le 25 octobre 1992

En 1992, également, à la demande des éleveurs ovins de la Gironde, le GEG crée une section ovine en son sein afin d’assurer la sauvegarde de la marque « Agneau de Pauillac ». L’année suivante cette nouvelle section obtient sa reconnaissance en qualité d’Organisation de Producteurs d’ovins.

1992, l’Agneau de Pauillac rejoint le GEG…

1992, l’Agneau de Pauillac rejoint le GEG…