Politique de travail

Section bovine, politique de travail

120 éleveurs sont adhérents de la section bovine. Ils représentent un cheptel de 5000 vaches allaitantes environ, issues des meilleures races à viande locales : la Blonde d’Aquitaine, la Limousine et la Bazadaise

Politique de travail

La politique de travail de la section bovine est orientée vers la production d’animaux dont le marché est maîtrisé. Ainsi la production de gros bovins de boucherie (essentiellement des femelles) dont la valorisation est assurée sur le marché local et principalement par les boucheries du Groupement constitue la base de notre filière courte de commercialisation.

En moyenne sur deux veaux nés, l’un est un mâle, l’autre une femelle. Notre politique est basée sur la conservation d’un maximum de femelles pour les conduire à l’âge adulte afin de produire une viande de qualité à commercialiser par le biais de nos boucheries avec une garantie de prix et de débouchés.
Tous les animaux ne peuvent pas être conservés longtemps sur l’exploitation pour des raisons de place et de trésorerie. Les mâles sont donc commercialisés entre six et huit mois en animaux de type broutards, suffisamment lourds (mini 280 kgs pour les blonds d’aquitaine et 320 kgs pour les limousins) principalement à l’exportation, en Italie et en Espagne…
Ainsi, si la valorisation du broutard reste conditionnée aux aléas d’un marché non maîtrisable, la valorisation des femelles de boucherie est garantie et sécurise ainsi 50 % du revenu des éleveurs girondins.